Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Carrefour ... des idées?

    Depuis quelques semaines, il se passe tant de choses chaque jour qu'on se demande de plus en plus vers où donner de la tête. Et, un événement chassant l'autre, le soir nous trouve bouche bée à tourner en rond avec cent idées fusant de partout sans jamais trouver un point de rencontre qui donnerait sens au tourbillon qui nous entraîne.

    On se réfugie alors dans ce qu'on connaît, dans les points de repère construits aux beaux jours et dans les réserves constituées pour faire face à l'adversité si elle survenait par surprise. C'est ainsi que j'ai retrouvé un paragraphe recopié je ne sais ni où ni quand et qui m'apparaît en grande consonance avec ce qui est en train de se passer au carrefour où se rencontrent travailleurs et direction  du grand groupe de distribution. Voici ce texte :

    « Le marché devenu mondial a stimulé avant tout, de la part de pays riches, la recherche de lieux où délocaliser les productions à bas coût dans le but de réduire les prix d'un grand nombre de biens, d'accroître le pouvoir d'achat et donc d'accélérer le taux de croissance fondé sur une consommation accrue du marché interne. En conséquence, le marché a encouragé des formes nouvelles de compétition entre les États dans le but d'attirer les centres de production des entreprises étrangères, à travers divers moyens, au nombre desquels une fiscalité avantageuse et la dérégulation du monde du travail. Ces processus ont entraîné l'affaiblissement des réseaux de protection sociale en contrepartie de la recherche de plus grands avantages de compétitivité sur le marché mondial, faisant peser de graves menaces sur les droits des travailleurs, sur les droits fondamentaux de l'homme et sur la solidarité mise en œuvre par les formes traditionnelles de l'État social. »

    C'est vrai ! Pour ces travailleuses  et ces travailleurs engagés dans un contrat où leur avenir était lié à celui de l'entreprise dont ils assuraient l'existence quotidienne, " l'accélération du taux de croissance et  la recherche de plus grands avantages de compétitivité sur le marché mondial" encouragées par "une fiscalité avantageuse et la dérégulation du monde du travail" font "peser de graves menaces" sur les droits liés à leur travail et plus grave encore, sur les "droits fondamentaux" que ceux qui nous ont précédés avaient institués comme règles de base pour vivre ensemble entre humains.

    Il faudra rechercher l'auteur de ces lignes parce qu'il semble enraciner sa pensée dans le concret : on ne sera jamais trop nombreux  pour tisser les fils des solidarités qui enrichissent l'existence de chacun.