Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Tuer à 14 ans, mourir à 13 ans...

     

    Le destin de Carla, collégienne de 13 ans, mortellement frappée lundi dernier à la sortie de son collège de Florensac par le frère d'une camarade me rappelle avec insistance, celui de Hakim lui-aussi poignardé par un camarade dans son lycée du Kremlin-Bicêtre : Hakim voulait protéger sa petite sœur et il est mort, l’agresseur de Carla voulait venger ou protéger la sienne et ses coups ont tué.

    Au delà de la leçon que nous avions proposée - " dans la vie, ce n'est pas comme dans les films : on joue et on paye pour du vrai ... " - et au delà des procès aux parents, à l'école et à la société qui resurgissent à chaque fois que ces évènements surviennent, ne devons nous pas essayer de comprendre ce qui conduit quelqu'un à faire lui-même justice quand il voit que ce qui lui tient à cœur est en jeu ?

    " J'ai un truc à régler, c'est tranquille. "disait Hakim à ses amis qui comprenaient parce que " l'autre tournait autour de sa petite sœur ". A Florensac, " le jeune homme, voulant protéger sa sœur, s’est probablement monté la tête déclare le procureur chargé des évènements.

    Luc Chatel avait parlé d'une "bagarre qui a mal tourné, dans un établissement scolaire tranquille, pas réputé difficile". Ne faut-il pas plutôt dire que ces morts signent un système qui tourne mal dans en environnement social perturbé, réputé de plus en plus difficile pour les amoureux de la vie ?

  • Vote électronique et dignité humaine

     

    "Le vote électronique va bien avec l’époque dans laquelle on vit". C'est ainsi que s'exprimait la députée wallonne Isabelle Simonis, sur le site de lalibre.be il y a quelque jours. Et pourtant je continue à penser comme je le faisais en 2007 : l’illusion consiste à croire que l’élection est essentiellement constituée par le vote individuel : en réalité, le dépouillement par et aux yeux des délégués de tous, est finalement l’essentiel du processus.

    Ceci est bien mieux dit encore par Duracell - Jumet dans son commentaire aux réflexions d'un autre Député wallon, Jean-Luc Crucke qui se disait " persuadé qu’il n’y a pas d’erreur dans le vote électronique ". Pour Duracell " Le vote n'est pas un acte technique, mais un acte citoyen. A vrai dire, l'acte citoyen ultime, puisque ce vote conditionne des années gestion de nos villes, régions ou pays. Il faut donc bien veiller à ne pas confisquer aux citoyens le contrôle sur cet acte, le seul qui leur permette de s'exprimer dans ce pays.Ce, non pour des raisons techniques, mais pour des raisons éthiques." La certification du résultat des votes par les citoyens constituant les bureaux de dépouillement a la même signification sociale que la décision des citoyens constitués en jurys d'assises !

    Ils expriment et célèbrent la dignité de la fragilité humaine.