Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • AREVA-SOCATRI : un exemple de gestion de la sécurité nucléaire

     Les évènements de Tchernobyl et de Fukushima ont fait l'objet de bien de discussions et même d'affrontements à propos de la sécurité – on recommande maintenant de parler de sûreté - des installations nucléaires dans le monde. On a moins parlé du jugement rendu le 30 septembre dernier par la Cour d'appel de Nîmes condamnant la société SOCATRI, filiale d'EUROFIF SA, elle-même filiale de la société mère AREVA, reconnue coupable d'avoir déversé de substances toxiques dans les eaux souterraines en juillet 2008.

    Et pourtant, si la presse s'est fait l'écho des sommes à payer par les contrevenants, ce sont surtout les attendus sur lesquels se fonde ce jugement qui sont porteurs d'une information intéressante. Ils constituent en fait, un exposé fiable et objectif sur la façon dont les choses se sont effectivement passées au Tricastin et donc, sont susceptibles de se passer aussi dans n'importe quel site nucléaire supposé respecter les normes de sécurité imposées à ce type d établissement.

     En rendant accessible le texte de ce jugement, Le Réseau “Sortir du nucléaire“ ouvre nos yeux sur ce qui nous est souvent présenté comme un domaine dont la complexité et la technicité compliquent singulièrement l'information et la transparence. Après en avoir lu l'extrait ci-dessous, il est poutant facile de comprendre qu'une vanne montée à l'envers, un système d'alarme défectueux au point que personne ne fait plus attention lorsqu'il se déclenche, le recours -pour réduire les coûts de réparation d'un bac de rétention- à un matériau d'une étanchéité quasiment nulle, et enfin, la perforation du muret réparé par une dent du godet de la pelle mécanique de chantier débouchent assez naturellement sur le déversement incriminé.

     "Attendu qu'il est par ailleurs établi par la procédure et non contesté que ce déversement a été causé par un ensemble de négligences et d'imprudences fautives graves imputables à la SARL SOCATRI; qu'il résulte des nombreuses auditions réalisées ..., des analyses des documents saisis ..., et des expertises réalisées ...,

    • que l'intervention réalisée sur les vannes du stockeur a été mal maîtrisée, la vanne de vidange ayant été remontée à l'envers ...

    • que le déclenchement de l'alarme de sécurité n'a pas été pris en compte; que les intervenants de ce soir-là ont expliqué n'avoir rien remarqué d'anormal au cours de leur ronde de vérification, précisant que le système d'alarme affichait une date erronée ...; qu'ils avaient conclu à un déclenchement intempestif de l'alarme, déclenchements fréquents selon eux tant et si bien déclareront-ils que plus personnes ne faisait attention à de tels déclenchements ...

    • que le déversement du trop plein n'aurait eu qu'une incidence limitée si le bassin de rétention dans lequel est installé le stockeur ... avait été parfaitement étanche; que tel n'était cependant le cas; que des travaux de rénovation ... ayant été entrepris, une dalle de béton avait été enlevée et un muret provisoire réalisé pour ce bac de rétention; que la société ... chargée des travaux avait proposé de réduire le cout de ce muret, qui ne devait être que provisoire, en le réalisant non pas en béton armé mais en ... béton cellulaire autoclave; que cette solution avait été acceptée et que cette situation provisoire devait perdurer de novembre 2007 jusqu'au 7 juillet 2008; que Mr ... ,expert,explique dans son rapport que le matériau utilisé pour le fabrication de ce muret était totalement inadapté pour la réalisation d'un bac de rétention d'un fluide dangereux car d'une étanchéité quasiment nulle; que par ailleurs, l’examen du muret révélait des fissures importantes ayant favorisé l'écoulement des effluents, ... qu'enfin une perforation du muret résultait de l'impact d'une dent du godet de la pelle mécanique utilisée durant les les travaux … "

     On est loin de l'information officielle donnée au public le lendemain de l'incident telle que rapportée par Lepoint.fr : "C'est la première fois qu'un tel incident se produit", a commenté à Gilles Salgas, responsable de la communication de Socatri. L'usine fonctionne depuis 1975. Le rejet s'est produit à 6 h 30 pendant une opération de nettoyage de cuve. Il y a eu un déversement sur le sol ainsi que dans le canal adjacent, une partie des effluents polluant ensuite La Gaffière et L'Auzon. "

    La filiale d'Areva avait d'ailleurs été condamnée en 2007 par le Tribunal de Grande Instance de Carpentras à une amende de 40.000 euros pour violation des obligations légales en matière de déclaration d'incident nucléaire . Le texte de ce jugement également fort intéressant, est disponible ici.

     Ainsi adviennent petit à petit, des espaces où vient au jour ce qu'on s'efforçait de garder dans l'ombre : la vérité des choses, même si elle contrarie, est un prérequis pour tout vivre-ensemble où la liberté à sa chance.

     

  • Le temps des fils

     

    Depuis le départ des Verts, deux jeunes présidents, Benoît Lutgen pour le CDH et Bruno Tobback pour le SP.A. ont fait leur entrée à la table des négociations pour la formation d'un gouvernement. Ils y retrouvent Alexander De Croo et Charles Michel, respectivement président de l'Open VLD et du MR.

     Charles fils de Louis Michel, Alexander fils d'Herman De Croo, Benoît fils de Guy Lutgen, Bruno fils de Louis Tobback : voici le temps des fils ! Il suffirait qu'Alain Mathot et Tom Dehaene montent en ligne pour que les familles se retrouvent au complet à la tête de l’État.

     On voit ainsi s'installer progressivement une sorte d’hérédité naturelle du pouvoir au bénéfice des individus dominant les partis. Et les partis qui étaient nés avec les démocraties pour les dynamiser et les défendre deviennent progressivement des "  machines à gagner les élections " contribuant d'abord à perpétuer les dynasties naissantes.

     Les outils de l'appareil démocratique que sont les élections sont utilisés autant pour entériner les hiérarchies issues des batailles au sein des partis pour la constitution des listes électorales que pour permettre aux citoyens de choisir le destin collectif qu'ils soutiennent pour l'avenir.

     Il reste décidément encore bien du chemin avant de voir advenir l'humanité qui reconnaitra la dignité fondamentale de tous dans la fragilité de la vie de chacun.

     

     

     

  • Philippe Grollet et Eric de Beukelaer : des hommes avant tout !

     

    Je trouve que la Vie souffle dans ces mots prononcés au Centre d’Action Laïque par l'abbé Eric de Beukelaer au cours de la cérémonie d’hommage à Philippe Grollet ,ancien Président du CAL, récemment décédé :

    ... nos profondes différences ... culminaient dans notre approche de la mort, à laquelle nous donnions une signification fondamentalement différente. Cette mort, nous rassemble désormais. Par ton décès inopiné et prématuré, tu m’as précédé sur un chemin, qu’un jour aussi j’emprunterai. Ce jour-là – que ce soit un Dieu d’amour qui nous accueille, comme je le crois – ou que seul le néant soit notre compagne, comme tu le pensais – nous serons pleinement frères de destin. C’est cela, Philippe, qui est si beau avec les hommes : ce qui les oppose durant la vie, les rassemble dans la mort.

    Elle avait également inspiré l'« In Memoriam Philippe Grollet » que l'abbé de Beukelaer avait rédigé sur son blog en apprenant la mort de celui qui était devenu son ami:

    Nous commencions à mieux nous connaître et à nous respecter..... il voyait désormais l’homme en moi et non plus simplement l’adversaire idéologique. Tout naturellement, nous nous sommes mis à nous tutoyer et depuis lors, notre relation est devenue amicale – ce qui n’empêcha nullement la poursuite vigoureuse de nos échanges publics.

    Mais ou la vie éclate peut-être le plus, c'est dans le " Tellement vrai…" que l'abbé de Beukelaer répond au commentaire d'André :

    Ce que vous avez tous deux vécu en dehors de la lumière des projecteurs est bien plus beau et bien plus riche que ce qui fut médiatisé…

    Oui, la vie se noue là où les masques tombent. Et la mort, cette expérience radicale et incontournable pour chacun de nous, se révèle ainsi laboratoire de fraternité pour les vivants.

  • Manipuler n'est plus informer

    Regardez je vous en prie, le photomontage publié ce 6 octobre par JSSNews.com dans son article consacré à la position de Martine Aubry, candidate à la primaire PS. Il me peine profondément.

    J'avais cru jusqu'ici que le but du JSSNews.com était un " traitement éditorial qui laisse le lecteur libre d’interprétation " à partir d'une " une analyse pertinente et différente de ce que l’on trouve généralement dans la blogosphère et plus généralement dans les médias traditionnels. "

    Ces images , ce "  Socialism Nazional " me font froid dans le dos. La haine a toujours engendré la mort ... et travestir le réel pour servir une cause a toujours fini par desservir celle-ci.

    " J'ai mal en voyant comment risquent d'avoir été inutiles tant de souffrances engendrées par l’aveuglement d'un état, de son gouvernement et de son chef qui, croyant que Dieu était avec lui, s’autorisait à sacrifier au destin de son peuple jusqu'au droit à l'existence d'autres humains. " écrivais-je le 16 juillet dernier. Ce soir, les larmes me viennent aux yeux.