Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Syrie,Irak,Gaza,Pakistan, Nigeria : " qui es-tu, homme ? Qu'est-ce que tu es devenu ?

 " En Syrie, 270 morts dans les combats qui ont permis à l’État islamique de prendre un champ gazier à Homs "; " Irak: au moins 12 morts dans quatre attentats à la voiture piégée à Bagdad "; "Guerre à Gaza : au moins 47 Palestiniens sont morts samedi, les combats s'intensifient "; " Pakistan: 11 morts dans une attaque de drone américain dans le nord-ouest "; " Boko Haram tue au moins 100 personnes dans le Nord-Est du Nigeria ".

Ces cinq titres d'articles repris parmi tous ceux qui sont parus ce samedi 19 juillet sur la toile, me remettent en mémoire l'émouvante méditation du pape lors de son pèlerinage en Terre Sainte en mai dernier. C’était au cours de sa visite au mémorial de Yad Vashem érigé en souvenir de l’extermination de six millions de juifs dans les camps nazis.

Reprenant à la Genèse le cri de Dieu à la recherche de l'homme qui se cache après son expérience du mal ‘‘Adam, où es-tu ?’’il le fit résonner en face de la tragédie incommensurable de l’Holocauste :

Homme, qui es-tu ? Je ne te reconnais plus.

Qui es-tu, homme ? Qu’est-ce que tu es devenu ?

De quelle horreur as-tu été capable ?

Qu’est-ce qui t’a fait tomber si bas ?

 

Ce n’est pas la poussière du sol, dont tu es issu.

La poussière du sol est une chose bonne,

œuvre de mes mains.

Ce n’est pas l’haleine de vie que j’ai insufflée dans tes narines.

Ce souffle vient de moi,

c’est une chose très bonne (cf. Gn 2, 7).

 

Non, cet abîme ne peut pas être seulement ton œuvre, l’œuvre de tes mains, de ton cœur…

Qui t’a corrompu ? Qui t’a défiguré ?

Qui t’a inoculé la présomption de t’accaparer le bien et le mal ?

Qui t’a convaincu que tu étais dieu ?

Non seulement tu as torturé et tué tes frères,

mais encore tu les as offerts en sacrifice à toi-même, parce que tu t’es érigé en dieu.

Oui, il y a là un chemin à parcourir. Une vérité concrète à accepter. Un prix à payer pour sortir des contradictions qui nous étouffent progressivement. Oui, que ce soit en Syrie,en Irak, à Gaza, au Pakistan ou au Nigéria si nous tuons, c'est parce que nous sommes convaincus d'être les bons, d'être au service du bien. Et celui qui est tué ne pouvait que vouloir le mal, il incarnait nécessairement l'injustice dans toute son horreur. Oui, si nous torturons et tuons des frères, c'est au nom de la Justice et du Droit que nous incarnons.

Voilà l'erreur. Nous ne sommes que des hommes. Mais nous sommes aussi, tous, les mêmes hommes ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.